Imprimer

Le PDG de Neurolixis, Adrian Newman-Tancredi, PhD, DSc, a été interviewé par la Technopole de Castres-Mazamet, dans le Tarn, qui accompagne l'entreprise depuis 2014. Adrian a décrit son parcours dans la recherche en neurosciences, en commençant par des recherches doctorales au Royaume-Uni, avant de passer à la recherche pharmaceutique dans un contexte industriel chez Servier, Pierre Fabre et maintenant Neurolixis. Un des faits marquants récents est le lancement d'un essai clinique sur le NLX-112 pour le traitement de la dyskinésie dans la maladie de Parkinson, le fruit d'une décennie de travail sur les troubles du mouvement (voir le communiqué de presse précédent).
Voir l'interview complète ici.